Tout le monde vivra des hauts et des bas en BJJ

Parfois on s'entraine et tout fonctionne bien.

Nos setups pour finir notre adversaire se font à la perfection. Nos combinaisons et nos séquences de mouvements se font sans effort. Et le lendemain, c'est le contraire.

On est fatigue, trop confidant, ou nos partenaires d'entrainement sont simplement meilleurs que nous ce soir là. Peu importe notre niveau de ceinture, nous vivrons tous des hauts et des bas en BJJ. À moins d'être le meilleur de son académie et de ne plus avoir de supérieur, il est presque impossible de ne pas vivre les deux opposés.

Un truc qui fonctionne!

De mon côté, lorsque ca va mal pendant un cours ou une semaine entière, je prend un recul et je me positionne volontairement dans les pires situations.

Quelle est l'idée en arrière de ça?

Par exemple, lorsque je donne mon dos à un partenaire d'entrainement je m'avoue vaincu. Du moins à plus de 50%. Aucun Ego en moi, il ne me reste qu'à pratiquer mes sorties et à survivre. Aucune idée si c'est la meilleure façon pour combattre les mauvais moments, mais pour moi, cela fonctionne.

Les avantages de cette manière d'agir :

  • on enlève toute pression sur nos épaules
  • on demeure actif sur les tatamis
  • notre frustration du moment ne blessera pas un partenaire d'entrainement

Les plateaux en BJJ : L'ultime défi

Si je pose la question à la plupart des pratiquants de BJJ, ce qui est le plus difficile en BJJ. Ils vous répondront probablement que se sont les plateaux!

Qu'est-ce qu'un plateau ? Un plateau en BJJ se produit souvent à mi-chemin de votre ceinture blanche ou quelques jours après avoir reçu votre nouvelle ceinture. Cela se produit aussi lorsque vos confrères commencent à connaître votre routine et vos meilleures techniques.

Lorsque nous atteignons un plateau, nous avons l'impression que notre progression est inexistante. Les seuls partenaires que l'on réussi à dominer sont les grades plus bas. Soudainement, on se fait dominer par tous ceux qui sont à notre niveau. Essouflant!

Bref, on se remet en question, on doute de nos capacités et de nos connaissances et on doute de nos instructeurs. Le pire est que l'on blâme souvent ceux qui ont toujours été là pour nous aider.

À ce moment là, 3 situations se produisent :

  1. soit qu'on abandonne à tout jamais ou pour un moment. (et on se dit satisfait de notre ceinture bleue, ya right!)
  2. soit on change d'académie car on dit que le problème vient des élèves du gym et de notre Sensei. (mais pourtant il nous en apprend plus à chaque semaine, nous partage tous ses trucs & astuces et évidemment il est meilleur que nous)
  3. ou soit on décide de se prendre en main et on réalise que TOUT LE MONDE passe par là!

Personnellement, je vie ce plateau de BJJ à chaque année. Cela peut durer 1 mois, des fois même plus. Encore aujourd'hui je me demande pourquoi ça m'arrive! Cette situation m'amène toujours à un niveau supérieur et ca me donne l'opportunité d'évoluer autant émotionnellement que physiquement. Non seulement le mental qui est affecté, mais bien notre amour propre et c'est pour cela que certains élèves avec autant de talents, abandonnent.

Une suggestion pour vos prochains plateaux en BJJ

Revenez à la base, focusez sur une technique, un type de garde ou une séquence que vous maîtriser et perfectionnez-la. Pour vous donnez un exemple, l'an passé j'ai vécu un énorme plateau et j'ai décidé d'améliorerma Half-Guard du dessous. (lockdown-half) Le mieux qu'il pouvait arriver, était que je renverse (sweep) mon adversaire, le soumettre ou que je perfectionne le tout. Et le pire scénario était de rester en dessous, jusqu'à temps que je trouve une solution... ou de me faire soumissionner, haha.

bjj
bjj

"Revenir à la base me fait penser à un arbre qui encre ses racines plus creux dans le sol. S'il veut grandir, il doit tout d'abord creuser. L'arbre cesse souvent de croitre l'hiver, comme nous lors d'un plateau. L'important est de ne jamais oublier que nos racines nous aideront toujours à devenir plus grand et plus fort."